Est-ce possible d’avoir un prêt entre particulier sans frais ?

Est-ce possible d’avoir un prêt entre particulier sans frais ?

Pour faire un prêt, de nombreuses personnes privilégient la banque. Cette dernière offre des crédits bancaires pour tous les profils. Cependant, ces prêts étant en général conditionnés, il peut être difficile pour certaines personnes d’obtenir satisfaction auprès de la banque. L’alternative pour celles-ci est de procéder à un prêt entre particuliers. Avec cette option, il est possible d’obtenir rapidement satisfaction. Néanmoins, certains frais peuvent être appliqués lors de l’opération et augmenter le coût. Il convient donc de se demander s’il est possible de faire un prêt entre particuliers n’incluant pas les frais. Si telle est votre préoccupation, découvrez cet article pour en savoir plus.

Qu’est-ce qu’un prêt entre particuliers ?

Le prêt entre particuliers est une opération qui se fait sans la banque et qui consiste à contracter un prêt chez un particulier ou un organisme non bancaire. Il s’adresse à tous les profils, dont les professionnels, qu’il s’agisse des employés ou employeurs. En particulier, le prêt entre particuliers est utile pour les personnes qui ne remplissent pas les conditions nécessaires pour obtenir un prêt bancaire. Vous pouvez soit le faire avec un proche, ami ou connaissance. Il s’agit sans doute d’une parfaite alternative aux banques traditionnelles ou en ligne.

Vous pouvez également l’obtenir en faisant recours aux organismes en ligne qui mettent en relation les prêteurs et les emprunteurs. Toutefois, il faut noter que le prêt entre particuliers concerne plus les personnes qui désirent emprunter une somme modeste. Il ne convient pas aux prêts immobiliers et est d’ailleurs qualifié de prêt à la consommation par l’état. Ainsi, vous ne pouvez faire qu’un prêt personnel, auto, moto, revolving ou tout autre prêt à la consommation. En outre, il faut relever qu’il est primordial de faire certaines déclarations auprès des impôts pour un montant donné. Par ailleurs, il est également possible de faire un rachat de crédit entre particuliers pour alléger votre situation financière.

Pourquoi faire un prêt entre particuliers ?

Avant de penser à faire un prêt entre particuliers, il est opportun de connaître ses points forts et faibles. Concernant les points forts, il faut relever que le prêt entre particuliers contrairement au prêt bancaire permet d’obtenir un prêt rapidement, de bénéficier d’un taux plus bas et d’économiser certains frais.

Avoir rapidement un prêt

Pour prétendre à un prêt bancaire, vous devez a priori justifier d’une bonne situation financière et d’une situation professionnelle stable. Hormis cela, la banque procède à certaines analyses concernant notamment l’état de santé de l’emprunteur. Il devient donc difficile pour certaines personnes ne justifiant pas d’une bonne situation de bénéficier d’un prêt bancaire. Pour cette catégorie de personne, le prêt entre particuliers peut constituer une bonne alternative. En effet, vous pouvez obtenir un prêt entre particuliers en quelques jours. Le processus se fait en général en ligne sur les plateformes assignées. Vous n’aurez qu’à faire une demande et attendre d’être contacté par un potentiel prêteur. De plus, que vous soyez chômeur, entreprise en difficulté ou professionnel, vous pouvez obtenir satisfaction en recourant à cette solution.

Faire des économies

La plupart des banques rendent obligatoires les frais de dossier qui peuvent représenter dans certains cas un montant colossal. Il faudra aussi ajouter les frais de garantie et d’assurance qui peuvent rendre le montant total beaucoup plus élevé. Avec un prêt entre particuliers, l’opération se fait sans les frais de dossier. Cela vous permet de faire d’énormes économies. Vous devez simplement vous acquitter des frais de notaire si vous sollicitez ce professionnel.

Bénéficier d’un taux plus abordable

Une autre raison pour laquelle plusieurs emprunteurs ont recours au prêt entre particuliers est qu’il permet d’avoir un taux d’emprunt beaucoup plus bas que celui appliqué par les banques. En général, les taux appliqués par les particuliers sont inférieurs au taux d’usure et à celui appliqué par les banques. Pour rappel, le taux d’usure est défini par la banque de France et s’adresse principalement à ceux qui désirent faire un prêt entre particuliers. Les prêteurs ou les organismes prêteurs sont tenus de proposer un taux qui n’excède pas celui défini par la Banque de France. Bien qu’il varie par trimestre, notez qu’il est beaucoup plus abordable. Toutefois, il faudra se méfier des offres très alléchantes, notamment des offres dont le taux est inférieur de plus de 40 % du taux au niveau de la banque. La majorité des prêteurs proposant une telle offre mettent en plus certains frais qui accroissent le montant total à emprunter.

Quelles options pour obtenir un prêt entre particulier sans frais ?

Qu’il s’agisse d’un prêt entre particuliers pour financer des travaux ou le financement d’une auto, le prêt entre particulier sans frais peut être obtenu sous plusieurs options. Il peut faire l’objet d’un acte sous seing privé ou d’un acte notarié.

Un acte sous seing privé

L’acte sous seing privé est très intéressant pour faire un prêt entre particulier sans frais de par son coût et sa mise en œuvre. En réalité, l’acte sous seing privé se fait par une reconnaissance de dette envers le prêteur et est rédigé sur papier libre. Il peut faire office de contrat de crédit. Entre autres, cet acte met en avant la somme empruntée en chiffres et en lettre et est signé, daté par l’emprunteur particulier. En optant pour cet acte, vous pouvez faire un prêt entre particulier sans frais.

Un acte notarié

Hormis l’acte sous seing privé, il est également possible d’obtenir un prêt entre particuliers sans frais en faisant un acte notarié. Il s’agira de confier la rédaction du contrat de prêt à un professionnel, notamment un notaire. Cela permet de bien définir les garanties. Néanmoins, vous devez bien évidemment vous acquitter des frais du notaire. Ces derniers sont calculés selon le droit d’enregistrement et le montant emprunté. En optant pour cette solution, cela vous permet de sécuriser vos transactions et de faire l’opération en toute transparence.

Il faut aussi préciser que dès lors que le montant excède plus de 760 euros, l’opération doit faire l’objet d’une déclaration à l’administration. Que ce soit l’emprunteur ou le prêteur, ils sont tous tenus de faire une déclaration. Les prêteurs devront déclarer les intérêts touchés sur leur revenu.

Comment faire un prêt entre particuliers ?

Pour faire un prêt entre particuliers, la première étape du processus consiste d’abord à trouver un organisme ou une personne prête à vous octroyer le crédit. Pour cela, vous pouvez sillonner les offres sur internet ou simplement demander auprès de votre entourage. Le plus important à ce niveau est de privilégier les organismes sérieux et fiables en tenant compte des avis des clients, mais également de la notoriété de l’organisme.

Après cela, vous devez vous assurer de comprendre les termes du contrat et de s’assurer que le prêteur respecte scrupuleusement les lois en vigueur en rapport avec les prêts entre particuliers. Il faudra par la suite officialiser le prêt en faisant un contrat de prêt ou une reconnaissance de dette selon le montant à emprunter. Après toutes ces étapes, vous pouvez procéder aux déclarations auprès du service des impôts. Enfin, vous pouvez entrer en possession de vos fonds.

Cependant, il faut relever que les arnaques sont de plus en plus nombreuses dans ce secteur. Aussi, la plupart des prêteurs ne sont pas enclins à faire un prêt de plus de 10 000 euros. Notez également que bien que les conditions soient assez abordables, il est possible que vous n’obteniez pas gain de cause si vous avez un taux d’endettement élevé.


Dernières actualités Consommation
Les Français ont un rapport difficile avec l’argent et l’économie Les Français ont un rapport difficile avec l’argent et l’économie 25/03/2022 - D’après un récent sondage, la population française paraît ne pas être assez...
Le prêt à la conso en recul depuis décembre 2018 Le prêt à la conso en recul depuis décembre 2018 24/03/2022 - Le crédit à la consommation a vu sa production baisser depuis la fin d’année...
Pouvoir d’achat : à quoi faut-il s’attendre ? Pouvoir d’achat : à quoi faut-il s’attendre ? 07/03/2022 - Matignon a dévoilé plusieurs mesures visant à rendre du pouvoir d’achat aux...
Tous les changements au mois de mars 2022 pour les ménages Tous les changements au mois de mars 2022 pour les ménages 28/02/2022 - Travaux, prime et chèque énergie : l’actualité est particulièrement chargée...
Remplacement d’une chaudière : les conditions de ressources pour le crédit d’impôt Remplacement d’une chaudière : les conditions de ressources pour le crédit d’impôt dévoilées 20/02/2022 - Le crédit d’impôt pour la Transition énergétique (Cite) va étendre son application...