Pourquoi opter pour le prêt entre particulier sans justificatif ?

Pourquoi opter pour le prêt entre particulier sans justificatif ?

Le prêt entre particuliers sans justificatifs et sans frais bancaires peut être obtenu auprès de votre cercle familial ou amical. Mais recourir à ce prêt sans intermédiaire bancaire ne signifie pas que vous ne devez pas prendre certaines précautions et accomplir certaines formalités pour vous éviter certains désagréments. La réglementation stipule d’ailleurs que tout prêt d’un montant supérieur à 1.500 euros doit en principe être formalisé par écrit, pour détenir une preuve en cas de litige. Comment réaliser un prêt entre particuliers sans justificatif en toute sécurité ? Nous vous l’expliquons dans cet article.

Le fonctionnement standard du prêt entre particuliers

La loi permet à tout particulier majeur de consentir un prêt à un autre particulier, sans faire intervenir une instance bancaire ou un organisme de crédit. Même si les montants courants dans ce type d’emprunt entre personnes physiques sont généralement modestes, il existe des cas où ce sont des dizaines de milliers d’euros qui sont prêtés.

Dans la plupart des cas, les modalités du prêt, à savoir son montant et les conditions de remboursement, sont librement fixées entre les parties. Le prêteur n’exige souvent pas des intérêts et, le cas échéant, il est tenu de respecter le taux d’usure légal fixé par la Banque de France. Le prêt entre particulier sans justificatif est la formule la plus courante.

Cela est lié au fait que ce sont souvent des membres de votre famille ou des amis proches qui octroient ces prêts en toute confiance. Et il peut sembler inutile ou inapproprié d’établir un document formel avec un parent, un conjoint, un enfant ou un collègue. Mais en règle générale, il est fortement conseillé de garder une trace écrite de votre prêt.

Il peut être établi un acte sous seing privé, simple, facile et sans frais, pour signifier la reconnaissance de dette envers le prêteur. Un tel document sur papier libre tient lieu de contrat de crédit. Ce justificatif écrit de la main de l’emprunteur est daté et signé, et précise la somme d’argent empruntée.

Dans le meilleur des cas, le contrat de prêt peut être rédigé par un notaire avec tous les détails sur les conditions et garanties. Cela implique le paiement de certains frais, mais c’est la solution la plus sûre.

Les avantages connus du prêt entre particuliers

De multiples raisons peuvent motiver ce genre d’emprunt. On peut y recourir pour l’achat d’un véhicule, le financement de travaux, le règlement de certaines dettes ou charges, la création d’un business ou l’achat d’un bien immobilier. Un contrat moral est souvent établi sans forcément impliquer de présenter des garanties.

Le prêt entre particuliers est un financement alternatif très utile aux personnes en interdit bancaire, fichées FCC ou FICP à la Banque de France ou exclues du système bancaire. Ce prêt sans banquier vous épargne les formalités administratives classiques. La famille et les proches tolèrent un niveau de garantie élémentaire tandis que les plateformes spécialisées dans ce type de prêts exigent au moins une pièce d’identité en cours de validité, un justificatif de domicile et souvent aussi votre profil professionnel.

La solution du prêt entre particuliers fait partie, comme le crownfunding, du domaine la finance participative. Sont impliqués, des particuliers emprunteurs (qui veulent financer un projet) et des particuliers prêteurs (qui veulent faire fructifier un investissement). Les plateformes collaboratives existantes servent de facilitateurs ou d’intermédiaires entre ces deux types d’acteurs.

Le temps moyen pour obtenir une réponse d’une plateforme dédiée aux crédits entre particuliers est de 24 heures. L’offre concerne généralement des montants compris entre 200 et 3 000 euros, remboursables sur 3 à 6 mois, avec des formalités rapides, sans justificatif, surtout pour un prêt 100% en ligne.

Autres précautions nécessaires dans le prêt entre particuliers

Si le prêt bancaire est soumis à un cadre légal strict, avec un contrat stipulant clairement les différentes conditions de l’emprunt (taux, durée, mensualité), le prêt entre particulier (soumis à la même législation que le prêt à la consommation) implique plutôt deux personnes physiques et est bien plus souple.

D’après l’article 1353 et suivants du Code civil, il n’est obligatoire de rédiger un acte que pour des montants égaux ou supérieurs à 1.500 euros. Mais sachez qu’en l’absence de contrat écrit, si une contestation ou un conflit éclate entre les parties, la justice peut considérer qu’il n’était pas question d’un prêt, mais plutôt d’un don.

D’après la loi, l’emprunteur comme le prêteur sont tenus de déclarer auprès de l’administration fiscale tout prêt à partir de 760 euros. Dans le prêt entre particulier sans justificatif, il existe un risque pour le prêteur de ne pas être remboursé. Que vous soyez emprunteur ou prêteur, il est vital de vous montrer prudent.

Un délai de réflexion est souvent utile pour bien prendre en compte l’engagement et les obligations qui en découlent. Sachez aussi qu’un chèque ou un virement laissent des traces contrairement à de l’argent liquide.

Qui peut financer ou bénéficier du prêt entre particulier sans justificatif ?

En France, cette solution de prêt est accessible à tout individu majeur qui présente un niveau de garantie minimal. Lorsque le prêt est contracté dans le cercle des proches, il n’y quasiment pas de conditions autres que le consentement mutuel. Et sur les plateformes dédiées, même les chômeurs, les étudiants, ou les bénéficiaires de minima sociaux ont leur chance dès lors qu’ils présentent une capacité objective de remboursement.

Le prêt entre particulier sans justificatif, régi par le Code de la consommation, est en phase avec l’évolution des mœurs professionnelles et du contexte général sur le marché du crédit. Parfait pour les situations d’urgence, ce mode de financement de l’économie réelle, ou économie de proximité est prévu pour gagner de plus en plus en volume.

Les particuliers qui ont de l’épargne peuvent mettre leurs capitaux à disposition d’autres particuliers. Il leur suffit de s’inscrire sur une des plateformes spécialisées dans le prêt entre particuliers, et de sélectionner un projet sur lequel il investiront le montant de leur choix. Certains sites fixent des minimas à placer, mais il est presque toujours possible d’investir sur plusieurs projets.

Ces plateformes en ligne ont l’obligation d’être immatriculées en tant qu’intermédiaires participatifs auprès de l’ORIAS (Registre unique des intermédiaires en assurance, finance et banque), et de disposer d’un agrément de l’Autorité du contrôle prudentiel et de résolution (ACPR).

Comment trouver une offre de prêt entre particulier sans justificatif ?

La solution de prêt entre particuliers est souvent adoptée par des personnes qui ne remplissent pas forcément les conditions pour emprunter auprès d’une banque. Pour éviter les litiges dans ce genre d’opération et anticiper sur des désaccords ultérieurs, en cas de non-remboursement par exemple, on recommande d’établir un contrat de prêt ou une reconnaissance de dette ou doivent figurer :

  • les nom et prénom, du prêteur et de l’emprunteur ;
  • les adresses de ces deux intervenants ;
  • le montant du prêt ;
  • le taux d’intérêt convenu ;
  • et la durée de remboursement.

Dans le cas où vous ne pouvez recourir à des proches, vous pouvez rechercher une solution de prêt entre particuliers en ligne. Si certaines plateformes proposent du prêt sans justificatifs, il faut le comprendre dans le sens que l’utilisation que vous faites de l’argent reçu n’a pas à être documentée.

Le prêt entre particuliers est de plus en plus présent en ligne et sur ces sites, de nombreux prêteurs privés proposent du financement. Leur investissement est garanti et rémunéré par des intérêts. C’est la plateforme qui exige les garanties nécessaires des emprunteurs et leur met les fonds à disposition. Aucun frais de gestion n’est exigible avant obtention du prêt.

Mais sur le net, certaines offres alléchantes de prêt entre particulier sans justificatif, dissimulent en réalité des arnaques. Celles qui paraissent trop intéressantes ou qui vous sont proposées sans contrepartie sont à prendre avec beaucoup de précautions. Opérez sur des sites réputés et évitez surtout de transmettre vos coordonnées personnelles ou vos données bancaires sans raison valable.


Dernières actualités Consommation
Les Français ont un rapport difficile avec l’argent et l’économie Les Français ont un rapport difficile avec l’argent et l’économie 25/03/2022 - D’après un récent sondage, la population française paraît ne pas être assez...
Le prêt à la conso en recul depuis décembre 2018 Le prêt à la conso en recul depuis décembre 2018 24/03/2022 - Le crédit à la consommation a vu sa production baisser depuis la fin d’année...
Pouvoir d’achat : à quoi faut-il s’attendre ? Pouvoir d’achat : à quoi faut-il s’attendre ? 07/03/2022 - Matignon a dévoilé plusieurs mesures visant à rendre du pouvoir d’achat aux...
Tous les changements au mois de mars 2022 pour les ménages Tous les changements au mois de mars 2022 pour les ménages 28/02/2022 - Travaux, prime et chèque énergie : l’actualité est particulièrement chargée...
Remplacement d’une chaudière : les conditions de ressources pour le crédit d’impôt Remplacement d’une chaudière : les conditions de ressources pour le crédit d’impôt dévoilées 20/02/2022 - Le crédit d’impôt pour la Transition énergétique (Cite) va étendre son application...